Finale Coupe du monde de jumping : une chasse pleine de surprises

Finale Coupe du monde de jumping : une chasse pleine de surprises

La finale Coupe du monde de saut d’obstacles a débuté, jeudi 4 avril après plusieurs jours de compétition. C’est à Göteborg que l’élite du jumping mondial s’est donnée rendez-vous. De nombreux rebondissements ont eu lieu lors de la première épreuve.

Coup de théâtre dès la visite vétérinaire puisque Sea Coast Pebbles Z, monture de la Belge Gudrun Patteet n’est pas validée par le vétérinaire. Grosse incompréhension puisque le couple n’a eu aucun souci cette saison pour participer aux CSI qualificatifs…

Première épreuve de cette finale, la traditionnelle chasse en Barème C avec trois secondes supplémentaires par barre au sol, a vu s’élancer 33 partants. Malgré des chronomètres très rapides, de nombreux favoris fautent, à l’instar de la championne du monde en titre, l’Américaine Beezie Madden qui renverse le dernier obstacle avec Breitling LS, et termine ce soir dixième, alors que son temps initial lui aurait permis de prendre la tête.

Journée difficile pour la gente féminine puisqu’elle est la meilleure femme à l’issue de cette cours. Rien n’est cependant perdu, deux manches étant encore à venir.

Classement provisoire :

  • 10e Beezie Madden et Breitling LS (USA)
  • 19e Kelli Cruciotti et Hadja van Orshof (USA)
  • 22e Irma Karlsson et Ida van de Bisschop (SWE)
  • 27e Eve Jobs et Venue d’Fees des Hazalles (USA)
  • 28e Lisa Williams et Campbell (RSA)
  • 29e Georgina Bloomberg et Chameur 137 (USA)
  • 32e Shino Hirota et Life Is Beautiful (JPN)

Classement complet

Crédit photo : FEI/Christophe Tanière

Leave comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.