Une Française en finale Coupe du monde de dressage

Une Française en finale Coupe du monde de dressage

Absente lors de la dernière étape qualificative à ‘s-Hertogenbosch, Morgan Barbançon Mestre, passée sous les couleurs tricolores l’an passé, devait attendre les résultats de cette Coupe du monde pour savoir si elle allait décrocher son billet pour la finale à Göteborg.

Rappelons-le, normalement seuls les neuf premiers cavaliers du classement général de la ligue d’Europe de l’Ouest se qualifient pour la finale. Or, une autre règle est à prendre en compte : uniquement trois couples de la même nationalité peuvent concourir. La tenante du titre, automatiquement qualifiée, est incluse. C’est cette disposition du règlement qui entre en jeu cette saison, et permet à Morgan Barbançon Mestre de se rendre en Suède.

Morgan Barbançon Mestre 9e et dernière qualifiée

En effet, si à l’issue de cette dernière qualificative elle se trouve à la douzième place du classement général, il y a devant elle, cinq autres Allemands. Isabell Werth, la championne en titre étant elle-même allemande, seuls les deux premiers se retrouvent donc qualifiés. Morgan « remonte » donc de trois places et termine neuvième et dernière qualifiée.

Sur les neuf athlètes qualifiés dans la ligue d’Europe de l’Ouest, sept sont des femmes :

  • Helen Langehanenberg (ALL) : 71 points
  • Dorothee Schneider (ALL) : 70 points
  • Maria Caetano (POR) : 59 points
  • Tinne Vilhelmson Silfvén (SUE) : 52 points
  • Judy Reynolds (IRL) : 49 points
  • Morgan Barbancon Mestre (FRA) : 46 points

Classement général

Gardons tout de même en tête que cette liste n’est pas définitive : en effet, les couples engagés ne seront connus que peu de temps avant la finale, des blessures ou désistements pouvant arriver, auxquels cas les couples réservistes, dans l’ordre du classement, auront alors leur rôle à jouer.

Leave comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.