Léa Lemare : « Je viens à Pyeongchang pour acquérir de l’expérience »

0

A 21 ans, Léa Lemare va participer à ses deuxièmes Jeux olympiques. Elle entrera en compétition ce lundi 12 février à 13h50 (heure française) en saut à ski, sur le tremplin normal. L’objectif : donner le meilleur pour engendrer un maximum d’expérience.

Sportives.net : Qu’avez-vous ressenti à l’annonce de la sélection officielle ?
Léa Lemare : J’étais très contente et fière de pouvoir refaire des Jeux olympiques, de pouvoir recommencer cette expérience, de la renouveler. C’est, encore une fois, une grande fierté de représenter la France.

Vous attendiez-vous à cette sélection ?
A la vue de mes résultats depuis le début de la saison, un peu quand même. J’avais comptabilisé assez de points et c’était quand même l’objectif d’y aller, il ne faut pas se leurrer.

Chez les filles, vous êtes la plus expérimentée (Lucile Morat participe à ses premiers Jeux, NDLR). Qu’attendez-vous de ces Jeux olympiques ?
Globalement, de donner le meilleur de moi-même. Je veux encore acquérir de l’expérience, profiter et vraiment donner tout ce que j’ai à donner aujourd’hui. Le résultat, on verra par la suite.

Vous êtes-vous fixée des objectifs ?
De résultat pas du tout. Je veux juste tout donner pour ne pas avoir de regrets. Je veux pouvoir me dire « là tu as tout donné, vois le résultat après. Si les autres ont été meilleures ben bravo, il faut encore que tu travailles ». Le résultat est vraiment en dernière partie.

Ce que vous voulez, c’est vraiment acquérir de l’expérience en attendant les prochains Jeux…
C’est exactement ça. Mais il faut jouer quand même. Les Jeux olympiques c’est du jeu. Je vais tout donner et je verrais après.

Quels souvenirs gardez-vous de Sotchi, en 2014 ?
Un souvenir merveilleux ! J’avais 17 ans, je découvrais vraiment ce qu’étaient des Jeux et j’ai adoré. J’ai pris tout ce que je pouvais prendre comme expérience. C’était un truc de fou ! C’est un événement que tout sportif veut faire au moins une fois dans sa vie. Les gagner, c’est clair que j’aimerais bien le faire mais pour ceux-là [à Pyeongchang, NDLR], je n’ai pas la capacité d’être devant. C’est pour ça que je vais prendre de l’expérience et rester moi-même.

Share.

About Author

Maryne est la créatrice du site. Etudiante à ses heures perdues, elle pourrait se nourrir uniquement de pâtes, adore plaisanter et parler de sport comme le football plutôt que de le pratiquer. Fan de ski depuis son plus jeune âge, elle le pratique telle Tessa Worley !

Leave A Reply