Garcia, Mladenovic, Cornet et Parmentier se renvoient à balle

0

Alors que les hommes viennent de se qualifier pour la demi-finale de la Coupe Davis en dominant facilement la Grande-Bretagne, il reste encore du travail pour le capitaine Yannick Noah. La Fed Cup approche (22-23 avril) et les polémiques vont bon train.

Ce mardi matin, le capitaine Noah a annoncé la sélection qui affrontera l’Espagne en barrages de la Fed Cup. Kristina Mladenovic, Caroline Garcia, Alizé Cornet et Pauline Parmentier ont été retenues pour disputer cette rencontre sur la terre Roannaise.

Caroline Garcia figure bel et bien dans le groupe alors qu’elle a affirmé en début d’année ne pas vouloir jouer cette compétition pour se concentrer sur sa carrière personnelle sur le circuit. Et pourtant la Lyonnaise est « blessée » indiquait-t-elle dans un communiqué sur son compte Twitter hier soir.

Communiqué que ses chères camarades tricolores se sont empressées de commenter d’un simple « LOL » les unes à la suite des autres. Sacrée ambiance dans le groupe France à une semaine d’un match capital. Mais pas d’affolement, Pauline Parmentier a rassuré tout le monde sur Twitter : cet élan de rigolade n’était en rien contre Caroline Garcia qu’elles voulaient toutes revoir au sein du groupe. Tweet qui a par la suite… disparu de son fil d’actualité !

C’est donc Alizé Cornet qui a mis les choses au clair, toujours sur les réseaux sociaux. « Stop à la polémique ! écrit-elle. Si Caroline ne veut pas jouer la Fed Cup c’est son choix et ce n’est pas notre rôle de la juger en public, mais c’est bien nous, avec Kiki et Pauline qu’il faudra soutenir lors du barrage contre l’Espagne car nous avons besoin de vous. »

m.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8">

Giudicelli a déjà bien du travail
Le nouveau président de la FFT, Bernard Giudicelli, a tout de suite démenti toute rumeur et a assuré que les joueuses souhaitaient un retour de Caroline Garcia en équipe de France. Et que si cette dernière refusait la sélection, des sanctions seraient prises à son encontre.

Share.

About Author

Leave A Reply