La promotion du sport féminin à travers le ski de randonnée

La promotion du sport féminin à travers le ski de randonnée

Tanya Naville et Laëtitia Roux ont décidé de promouvoir le sport féminin à travers le ski de randonnée avec « Women’s skimo project ». Tanya s’est envolé ce samedi 18 février au Japon pour tourner le pilote de leur websérie. L’occasion de rencontrer des sportives.

C’est l’histoire de deux filles qui veulent ouvrir les esprits sur la pratique du ski de randonnée au féminin. L’une est multiple championne de ski-alpisme, l’autre sportive outdoor polyvalente et blogueuse. La première, c’est Laëtita Roux, la seconde Tanya Naville. « J’avais un type de projet en tête depuis longtemps, explique Laëtitia Roux. Je n’avais trouvé personne pour se lancer dans l’aventure avec moi, et avec la compétition je n’avais pas le temps ». Alors quand Tanya lui parle de son idée, la championne n’hésite pas et fonce. « Ça fait 11 ans que je fais de la compétition, indique Laëtitia Roux. Je n’avais pas envie d’arrêter ma carrière, mais faire quelque chose en parallèle. Je pense que j’arrive à un moment où j’ai envie d’aider les filles, où j’ai envie de leur donner envie. »

C’est ainsi qu’est né « Women’s skimo project ». L’objectif ? Inspirer, faire rêver. Partir à la rencontre de femmes qui ont osé s’affirmer malgré les difficultés. Faire découvrir le ski de randonnée. A travers leur projet, Tanya et Laëtitia veulent rencontrer ces filles qui ont marqué le monde de la glisse sur neige à travers le ski de randonnée. « Nous voulons aller aux quatre coins du monde pour découvrir leur relation avec le ski de randonnée et ce que le sport leur a apporté, raconte Tanya Naville. Nous voulons comprendre l’implication locale de ces femmes. »

Avant de tourner cette websérie sur deux hivers, il faut des subventions. Outre le financement participatif de 3.000 € lancé, Laëtitia Roux et Tanya Naville espèrent trouver des sponsors. Pour cela, un épisode pilote va être tourné. Aujourd’hui, samedi 18 mars, Tanya Naville s’est envolée pour le Japon. Là-bas, elle va tourner avec son compagnon le pilote de la websérie. Jusqu’au 5 février, elle va rencontrer Noriko Fukushima, skicrosseuse, Yukari Nishida, traileuse et skieuse alpiniste,  Michiko Aoki, guide, et tant d’autres personnes. Des moments privilégiés pour échanger avec elles.

Si vous aussi vous voulez démocratiser le sport et « que les femmes s’engagent encore plus dans le sport, qu’elles osent combattre les idées préconçues », il vous reste deux semaines pour soutenir le projet de Tanya Naville et Laëtitia Roux : https://www.kisskissbankbank.com/women-s-skimo-project

Le sport féminin, une cause chère au cœur de Laëtitia Roux
« J’ai toujours voulu promouvoir le sport féminin. On sent bien que par rapport aux garçons c’est plus dur pour les filles, notamment au niveau des sponsors. Je suis toujours en admiration devant ces femmes qui ont su atteindre le haut niveau, qui ont su s’imposer dans le sport, ce qui n’est pas facile. Je me rends bien compte que sur les courses il y a peu de monde, alors que beaucoup de femmes ont envie de tout donner. Du côté des médias, le traitement n’est pas équitable. Mais ça progresse, c’est bien ! »

Maryne est la créatrice du site. Journaliste depuis ans, elle carbure aux pâtes, à l’eau et aux rencontres. Fan de ski depuis son plus jeune âge, elle le pratique telle Tessa Worley !

Leave comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.