Rugby à 7 : les Bleues deuxièmes du tournoi européen

0

Malemort a accueilli, cette année encore, le Grand Prix européen de rugby à 7. L’équipe de France a terminé à la seconde place du tournoi.

L’équipe de France de rugby à 7 a très bien débuté sa saison en terminant deuxième du tournoi européen à Malemort, en Corrèze. La Russie a été plus forte et s’est imposée sur le score de 26 à 5. Malgré cette note négative, le tournoi des Bleues a été quasiment sans accroc.

Pour son premier match dans le tournoi – et de la saison – les Bleues n’ont fait qu’une bouchée des Finlandaises. Avec 9 essais dont 3 transformés, les joueuses de David Courteix se sont imposées 53-0. Même sort pour les Néerlandaises dont les Françaises se méfiaient : « On pensait qu’elles allaient plus nous accrocher » confiait Christelle Le Duff. Mais finalement non. 7-0, 12-0, 19-0… Les Bleues ne leur ont pas de cadeau et elles n’ont pû que subir. Au final 33-0 et un bon coup de boost avant d’affronter l’Espagne, dernier adversaire de leur poule. Gagner ces match « c’est très positif, déclarait la demi d’ouverture Christelle Le Duff. On ne pensait pas avoir des matchs aussi simples. C’est du positif pour la suite, notamment pour l’Espagne et la qualification en quarts. »

Ce France-Espagne, remake de la finale de l’an dernier où l’Espagne avait triomphé, a été tendu tout au long de ces 14 minutes. Ce sont les Françaises qui ont pris les devants en première période. Avec deux essais transformés, le public, sous tension, soufflait un peu. C’était sans compter le réveil des Espagnoles qui ont enchaîné coup sur coup deux essais transformés. Poussées par un public garni de supporters et de joueuses d’autres équipes, les Bleues ont pris leur revanche en s’imposant sur le score de 26-14. Première de sa poule avec trois victoires pour autant de matchs, la France a logiquement décroché son billet pour les quarts contre la Belgique.

Les Russes, championnes d'Europe. Photo MLG

Les Russes, championnes d’Europe. Photo MLG

A la fin, c’est la Russie qui gagne
Favorites, les Bleues n’ont eu aucune difficulté à remporter cette rencontre. Au bout des 14 minutes où cinq essais, dont trois transformés, ont été marqués, la France accédait à la demi-finale. Mais l’histoire n’a pas été la même en finale. La Russie, morte de faim pendant tout le week-end, s’est imposée 26-5. Pourtant, l’équipe de France avait donné de l’espoir aux supporters en marquant le premier essai au bout de six minutes de jeu. Puis elles ont pris l’eau à l’image de la météo corrézienne. Les Russes ont enchaîné 5 essais avec deux transformations. La victoire est méritée mais plutôt amer du côté des joueuses de Davicd Courteix. Rendez-vous à Dubaï pour la prochaine échéance.

Share.

About Author

Maryne est la créatrice du site. Etudiante à ses heures perdues, elle pourrait se nourrir uniquement de pâtes, adore plaisanter et parler de sport comme le football plutôt que de le pratiquer. Fan de ski depuis son plus jeune âge, elle le pratique telle Tessa Worley !

Leave A Reply